enfants

La loi du 5 mars 2007 réformant la protection de l’enfance, a inscrit en France, dans le cadre de l’accompagnement des enfants en situation de danger, la nécessité de diversifier les modes de placement des enfants et a ouvert la possibilité de placer un enfant au domicile de ses parents.

Pour les professionnels français, assurer la sécurité, la santé, l’éducation d’un enfant au domicile de ses parents suppose qu’ils revoient leurs modalités d’intervention. Le placement à domicile interroge sur la notion de compétences parentales attendues. Elle insiste également sur la prise en compte des compétences parentales dans le soutien apporté aux familles.

En Catalogne, dans la Comarca (canton catalan) de l’Alt Empordà, il existe une ressource nouvellement développée : l’Espace de Formation pour les Familles, lancée en 2013 par le Conseil Comarcal dans lequel 20 familles sont impliquées annuellement. Ce dispositif vise à :

  • renforcer les aptitudes ;
  • améliorer les compétences parentales et les soins pour les groupes défavorisés.

Cette expérience a eu quelques résultats significatifs à différents niveaux : l’autonomisation des utilisateurs et l’introduction de nouvelles méthodes d’intervention dans les services sociaux axés sur la personne.

En Catalogne, le placement n’est pas judiciarisé a priori, la famille élargie est facilement sollicitée pour l’accueil de l’enfant en danger. Alors qu’en France, le recours à la décision judiciaire est majoritaire en termes de protection de l’enfance. Dès lors, il apparaît comme essentiel de partager les expériences catalanes et françaises sur ces questions afin de progresser collectivement dans l’accompagnement et le placement des enfants et des familles, de bénéficier des expériences réalisées de chaque côté de la frontière.

L’accompagnement des familles suppose, pour les professionnels, de développer des compétences spécifiques leur permettant d’impliquer les parents dans l’éducation de leur(s) enfant(s) et de leur (re)donner le sens des responsabilités dans le respect des droits des enfants. Le placement, lorsqu’il s’impose, signe une rupture dans le parcours d’un enfant ou d’un adolescent, rupture qui peut engendrer des troubles surajoutés aux difficultés repérées. Comment les repérer, les prévenir ? Avec la loi française de protection de l’enfance du 5 mars 2007, comment travailler avec des parents pour lesquels le sens du placement « à domicile » reste une notion délicate à appréhender ?

 

Objectifs de l’activité


 

  • Construire des outils partagés et développer de nouvelles expertises en matière d’accompagnement des familles, de placement à domicile et en famille élargie ;
  • Organiser des visites d’étude in situ dans les institutions et/ou organisations sociales ;
  • Travailler à partir des expériences de travail auprès des familles françaises et catalanes ;
  • Promouvoir la participation des professionnels et développer des compétences spécifiques leur permettant d’impliquer les parents dans l’éducation de leur(s) enfant(s) et de leur (re)donner aux le sens des responsabilités dans le respect des droits des enfants.

 

L’équipe dédiée de l’activité « Accompagner les professionnels travaillant auprès des enfants en situation de danger et leurs familles / prendre en compte les compétences parentales »


 

Porteurs d’activité : Mónica GUERRERO-ROSSET et Marion VERNAY – IRTS Perpignan.

L’équipe activité : Mónica GUERRERO-ROSSET (Référente pédagogique sur les actions transfrontalières – IRTS Perpignan), Marion VERNAY (Coordinatrice projets transfrontaliers et européens IRTS Perpignan), Viviane MUNOZ (Institut Saint-Simon ARSEAA) et Imma QUINTANA (Consell Comarcal de l’Alt Empordà).