cerdagne

Cette activité consiste à construire une étude sociologique des perceptions croisées (usagers/professionnels) au sujet du parcours d’accompagnement des séniors du 4ème âge au sein d’un territoire de montagne transfrontalier : la Cerdagne.

Il s’agit d’enquêter quantitativement et qualitativement auprès d’un échantillon d’usagers et de professionnels, dont on recherchera aussi les savoirs profanes, afin d’identifier les points de force et ceux qui appellent à une vigilance dans la perspective d’enrichir les référentiels de formation des personnels travaillant dans le domaine de l’accompagnement des personnes âgées.

En effet, la frontière met en contact deux univers nationaux différents, mais aussi, parfois, deux cultures nationales ou régionales proches. Lieu de confrontation de pratiques et d’acquisition de compétences interculturelles, le territoire transfrontalier pose la question de la production et du partage de pratiques professionnelles et du croisement des savoirs.

Objectifs de l’activité :


 

  • Produire de la connaissance au sujet de l’effet frontière sur système-acteur de l’accompagnement des seniors du 4ème âge et les différents modèles d’accompagnements portés par les acteurs ;
  • Renforcer la dynamique de formation des professionnels de l’accompagnement ;
  • Optimiser la coopération des acteurs dans ce domaine par une interconnaissance : travail de mise en situation professionnelle d’un étudiant de master 2 de Pratique réflexive de l’intervention sociale de l’Université de Perpignan Via Domitia.

L’équipe dédiée à l’activité « Effets frontières et parcours d’accompagnement du 4ème âge en Cerdagne ».


 

                   

Porteur d’activité : Ousmane NDIAYE – Association Joseph Sauvy

L’équipe activité : Ousmane NDIAYE (Association Joseph Sauvy), Yves GILBERT (Université de Perpignan Via Domitia) et Adela BOIXADOS (Universitat de Barcelona)