personne agee

Les statistiques démographiques de la comarca (canton catalan) de l’Alt Empordà font apparaître :


 

  • un taux très important de personnes âgées et très âgées ;
  • une concentration de la population la plus âgée dans la zone transfrontalière de montagne (Albera et Salinas) où les services fournis pour les municipalités sont rares et où il y a peu d’accompagnants sociaux ;
  • les aidants sont en quasi-totalité des fils ou filles de personnes âgées.

La connaissance sur les cas d’abus sur les personnes âgées est très limitée et peu développée en termes de protocole de prévention et de détection. Les données produites par les services sociaux qui ont travaillé dans le cadre du Protocole d’action contre les abus envers les personnes âgées, commandé par la Generalitat de Catalunya à la province de Gérone, indiquent qu’il s’agit d’une situation peu connue où il y a quelques cas effectivement signalés.

En général, il y a un manque de connaissances sur le nombre réel de personnes affectées par cette problématique. En 2013, les services sociaux comarcals ont détecté 204 cas de maltraitance ou d’abus envers les personnes de plus de 65 ans dans la province de Gérone (68 % de femmes et 32 % d’hommes). La quasi-totalité de ces abus concerne des personnes de 70 ans et plus, et se caractérise d’abord par la violence psychologique, par de la négligence ou de l’abandon ainsi que par les malversations financières. Cependant, il y a très peu de données sur les abus concernant les personnes âgées en zone transfrontalière. On ignore aussi s’il existe des protocoles à destination des professionnels pour prévenir les abus.

 

Objectifs de l’activité


 

  1. Échange de connaissances entre les professionnels d’intervention sociale spécialisés dans le domaine des personnes âgées, sur les protocoles de prévention, détection et intervention en cas d’abus.
  2. Promouvoir conjointement entre professionnels spécialisés dans ce domaine, le développement de programmes de prévention sur les abus envers les personnes âgées.
  3. Connaître les programmes, les protocoles et les lignes d’action dans le domaine de la prévention de l’isolement, la détection et l’intervention en cas d’abus sur les personnes âgées dans les communautés rurales du territoire transfrontalier, promus à la fois par l’administration locale, ainsi que les organisations sociales et leurs bénévoles, à partir d’une vision communautaire et de mise en réseau.
  4. Identification d’un réseau possible entre les acteurs techniques locaux des services sociaux et les organisations sociales pour développer des axes d’intervention préventive dans ce domaine (responsabilisation de la communauté, l’identification d’indicateurs de risque).
  5. Obtenir les données des agents identifiés sur le territoire afin de permettre le dimensionnement du problème et de caractériser les différents cas.

 

L’équipe dédiée


Porteur d’activité :  Imma QUINTANA – Consell Comarcal de l’Alt Empordà

L’équipe activité : Glòria PLA, Mercè PLA, Yolanda MARTÍNEZ (Consell Comarcal de l’Alt Empordà)