mineurs

Objectifs généraux


 

  1. Connaître l’évolution du phénomène MMNA (Mineurs migrant non accompagnés) en Catalogne et dans le sud de la France à travers l’analyse de ses nouvelles caractéristiques : changements dans les nationalités concernées (Afrique Subsaharienne, Europe de l’Est, Asie, etc.), dans les routes, dans les modalités migratoires et dans la féminisation du phénomène.
  2. Identifier les méthodologies d’intervention socio-éducative mises en œuvre par l’administration et les acteurs de l’économie sociale dans l’accueil et l’accompagnement dans les parcours d’insertion.
  3. Évaluer la possibilité d’initier des processus collectifs d’élaboration de propositions d’amélioration des interventions entre administrations, entités, professionnels et jeunes.

Objectifs spécifiques de l’activité


 

  • Explorer et analyser les nouvelles caractéristiques du phénomène des mineurs migrants non accompagnés (MMNA), notamment entre 2000 et 2015, en prenant en compte les nationalités historiques (marocaine, subsaharienne) et les nouvelles provenances (mineurs du Proche-Orient (refugiés), d’Asie (Pakistan, Bangladesh, Inde, Chine), d’Europe de l’Est…), les nouvelles routes, les modalités migratoires et les dynamiques d’accueil et d’intégration de ces mineurs en Catalogne et en France. Une attention spéciale sera portée aux MMNA réfugiés arrivés de Syrie et d’Afghanistan lors de la crise humanitaire des années 2015 et 2016.
  • Identifier l’évolution du phénomène de la féminisation des MMNA et les caractéristiques de genre associées, en ce qui concerne principalement l’exploitation sexuelle et économique.
  • Étudier l’existence d’un nombre indéterminé d’enfants et de jeunes migrants mineurs non accompagnés de différentes nationalités (marocaine, roumaine, subsaharienne, chinoise…) qui sont non détectés par les systèmes de protection de l’enfance et se retrouvent victimes de graves situations de violence, de trafic et d’exploitation économique et sexuelle.
  • Identifier les contextes de marginalité et d’exclusion sociale auxquels les MMNA se retrouvent exposés ainsi que les conséquences (individuelles et/ou sociales) qui peuvent en dériver (islamisation, mendicité, délinquance, toxicomanie, maladies mentales…)
  • Examiner les dynamiques et les pratiques d’accueil et d’intégration de ces mineurs en mesurant l’incidence des stéréotypes et des préjugés comme facteurs de non convivialité.
  • Identifier les méthodologies d’intervention socio-éducative mises en place par l’administration et les entités de l’économie sociale en matière d’accueil et d’accompagnement dans les parcours d’insertion.
  • Identifier les méthodologies d’intervention socio-éducative des acteurs de l’économie sociale en matière de ressources informelles d’accueil et d’accompagnement dans les parcours d’insertion.
  • Identifier les parcours d’insertion sociale de prévention des conflits sociaux et des situations à risques destinés aux différents profils des MMNA.
  • Offrir des propositions d’intervention qui puissent être utilisées pour concevoir des politiques sociales et des méthodologies d’intervention socio-éducatives en lien avec l’accueil et l’intégration des MMNA en Catalogne et en France.

L’équipe dédiée à l’activité « Mineurs migrants non accompagnés : itinéraires d’insertion sociale et modèle d’intervention socio-éducative »


 

 

 

Porteur d’activité : Violeta QUIROGA – Université de Barcelone

L’équipe activité : Violeta QUIROGA (Université de Barcelone), Eveline CHAGAS (Université de Barcelone), Cristian PACHA (Casal dels Infants de Barcelone).